Des débuts professionnels en 1990 dans le milieu de la moto de vitesse et d’endurance (24H du Mans, Bol d’or, Spa Francorchamps, Monza, Nurburgring, et bien d’autres courses prestigieuses). A partir de 1992 je me lance dans l’aventure avec les précurseurs du VTT. C’est sur les pentes des plus belles montagnes de la planète que je me fais connaître en côtoyant des pilotes de descente de renommée mondiale. C’est également à partir de ce moment que j’ai imaginé la création d’une collection exclusive consacrée aux sports de l’extrême, aux sports d’aventure, à tout ce qui était nouveau et spectaculaire (BMX, Mountain bike, freeride, Parapente, Snowscoot, Canyoning, Nage en eaux vives, Contest de canoë, Contest de dirt, etc.).

Je suis né à Macon (Saône et Loire) le 29 Décembre 1968. C’était un dimanche soir à l’heure du film.
J’ai suivi des études tout ce qu’il y a de plus normales jusqu’au BAC sur lequel je ne me suis pas même essayé ; plus pressé de vivre la rue.

Plus pressé d’envisager le monde à ma façon.

J’ai marché, marché et encore marché sans jamais courir.

J’ai traversé des Salars andins et des marais écossais. Je transpire un jour dans un desert et grelotte, un autre, dans un inslandis…

J’ai pose mes cartons dans le Jura, en Franche-Comté, terre rude aux innombrables contrastes. Terre de plateaux aux richesses diverses. J’ai pose mes cartons mais pas mes valises. Alors je marche …

J’erre a la recherche de nos diversités.

Je monte, je descends.

J’escalade, je dévale.

Je marche, je courre, je vole.

Jamais je ne m’arrête.

Jamais je ne m’arrête … de rêver, de penser, d’écouter, de voir … et d’enregistrer.

J’aime les voyages et les mondes peuplés de vrai.

J’aime les montagnes et les gens qui les dévalent. J’aime les vagues et les gens qui les brisent. J’aime les forets et surprendre ses grognements cachés. J’aime les rivières et ses reflets. J’aime les cascades et les poses longues. J’aime les nuits et ses lumières. J’aime le printemps et l’automne. J’aime la photo et ses sourires. J’aime la photo que jamais je ne détourne.

Je suis devant le sportif pour voir le sourire ou la grimace. Jamais dépassé, je saisi l’expression fugace qui anime le visage, le sable qui fuse sous les pneus, la boue qui colle la joue.

J’écris un peu…aussi

 

• Je prends plaisir à rencontrer et à photographier ce que la nature produit mais aussi ce que l’homme transforme.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://jeromegenee.fr/bio
Pinterest
Instagram
SOCIALICON