En 2018, l’événement majeur pour les vignerons jurassiens établissait ses quartiers à L’Etoile, déjà célèbre pour son appellation.

Rendez-vous avec une belle météo, un peu froide mais heureusement ensoleillé. L’Etoile, ça monte et quand ça ne monte pas, ça descend. Mis à part dans le grand axe central relativement plat,  la majorité des caveaux et des animations nichait en altitude. Le GPS de mes Vans m’annonce douze kilomètres pour le samedi et dix pour le dimanche. Le vendredi, plus tranquille, proposait un symposium sur les vins de voile entre Jura, Andalousie et Hongrie; suivi d’une soirée « filière viticole ». Repas assuré par le chef Elie Sclafer du Bois Gourmant de Champagnole.

Mention spécial à Patrick Franchini, président de l’UMIH 39 pour son concours de cuisine  et son implication pour la découverte des jeunes talents adeptes du riz de veau, du vin jaune et du comté.

Travail photographique pour les Ambassadeurs du vin jaune et le CIVJ qui m’ont fait confiance pour cette nouvelle édition.Vins du jura