Une soirée, encore une fois, très riche pour cette présentation de la nouvelle édition de la fête du bien manger à Dole. des discours très (trop) longs pour certains. Essentiellement pour ceux trop proches des tables des tescargots en persillade. Les aromes taquinaient les papilles des impatients, prêts à se jeter sur les créations des chefs.

Les plats travaillés avec soin rivalisaient de caractère et jouaient avec nos yeux. Les nez suivaient de près. Les mains plongeaient et collaient en saluant les retardataires. Les dents n’avaient plus qu’à briser les textures et les bouches deviner les saveurs.

Pour satisfaire nos sens, nous avions Denis Morisot, la maison Ramel, Dole Agape, Les fromages de Jean Charles Arnaud, les pâtisseries Bulabois, Les créations sucrées de Damien Benetot, les cafés V de Vincent Vandelle et les Vins du Jura.

Retour en image avec une passation entre les invités 2017 portugais et ceux de 2018, les japonais représentés par l’association Doloise AYUMI.